Poêle à bois et poêle à granulés : les différences !

Le poêle à alimentation au bois est de plus en plus utilisé dans les maisons individuelles. Toutefois, deux types de poêles existent : le poêle à bois et le poêle à granulés. Cet article explique leurs différences pour faire le bon choix.

Concernant le poêle à bois

Le fonctionnement du poêle à bois est très simple. L’utilisateur n’aura qu’à l’alimenter en bûches de bois afin qu’il génère de la chaleur. Contrairement à la cheminée classique, le poêle à bois bénéficie d’un mécanisme de circulation d’air. Ce système permet d’améliorer ses efficacités en termes de chauffage. Le poêle à bois émet rapidement de la chaleur dans une pièce et dans les environs. Il agit ponctuellement pour augmenter la température.

En outre, l’avantage principal du poêle à bois réside dans le cadre financier. En effet, son coût d’usage se situe entre 3 et 3,5 centimes par kWh. Ce prix est équivaut à 1,5 fois moins par rapport à celui du poêle à granulés. De plus, le prix d’achat des bûches de bois est moins cher que celui des granulés de bois. Par ailleurs, la chaleur du poêle à bois est limitée, car elle s’effectue par rayonnement. Avant d’acheter acheter un poêle à bois design, il faut définir l’endroit où le placer pour qu’il soit plus performant.

Zoom sur le poêle à granulés

À la différence d’un poêle à bois qui nécessite des bûches, le poêle à granulés chauffe avec des pellets. Il s’agit d’un combustible issu des sciures de bois. L’appareil s’équipe souvent d’un réservoir facilitant considérablement le réapprovisionnement. Les utilisateurs n’auront plus besoin de placer des copeaux à chaque usage. Concernant son fonctionnement, un poêle à pellets émet de la chaleur par ventilation.

Ce système assure un excellent maintien de la température agissant sur une surface plus spacieuse. La chaleur diffusée est constante et dure plus longtemps par rapport à celle d’un poêle à bois. On peut aussi programmer le poêle à granulés dans le temps et en température. Les utilisateurs pourront ainsi réaliser des économies d’énergie. Contrairement au poêle à bois, la rentrée de bois sera évitée avec le poêle à granulés.

Les granulés sont à l’abri de l’humidité, car ils sont entreposés dans des sacs. Ils occupent moins de place par rapport aux bûches.

Quelques différences à retenir

Contrairement aux bûches, les granulés sont généralement propres. Ils sont dépourvus d’insectes comme l’écorce des bûches. De plus, les granulés ne salissent pas les mains lors de leur manipulation. En revanche, le coût d’utilisation du poêle à granulés est plus cher que le poêle à bois. Les dépenses sont comprises entre 4,7 et 6,7 centimes par kWh PCI. Aussi, les granulés coûtent plus onéreux que les bûches de bois.

En outre, le poêle à granulés requiert un entretien régulier afin qu’il ne s’encrasse pas. Un professionnel doit procéder à sa vérification tous les 2 ans. Le poêle à granulé nécessite également le raccordement à une alimentation électrique. Le moteur de la ventilation du poêle à granulés émet du bruit qui se révèle gênant. Le poêle à granulés est difficile à installer par rapport au poêle à bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *